Galápagos… un rêve se réalise !

Depuis quelques temps, une idée nous trottait dans la tête : aller aux Galápagos. Depuis Guayaquil, la deuxième plus grande ville d’Equateur, des départs se font tous les jours et  les vols hors saison sont assez abordables. Nous décidons donc de réaliser notre rêve, cassons la tirelire et partons  toutes les deux avec Victor pour ces îles qu’on appelle par ici les Encantadas (les Enchantées).

Nous atterrissons sur l’île San Cristobal, la plus à l’est de l’archipel, mais tout de même située à près de 1000km des côtes équatoriennes. Nous élisons domicile dans un petit hôtel pas cher, et allons humer l’ambiance du coin en savourant notre première bière bien rafraîchissante en terrasse. En cette saison, il fait en effet très chaud en journée, et la pluie tombe presque tous les soirs. Le long de la balade côtière, les otaries nous réservent un accueil particulièrement original ; il faut dire qu’ici  les amoureux qui squattent les bancs publics ne sont pas des Hommes sinon ces gros mammifères marins qui s’offrent un repos bien mérité à l’ombre des cocotiers !

Nous adoptons un rythme de vie très local, et donc très détendu, et débutons notre séjour en découvrant les criques de San Cristobal. Nous y faisons d’ailleurs notre première rencontre avec les fameux iguanes marins des Galápagos. Avec leur crête sur la tête, leurs longues griffes et leur peau noire couleur de lave, ces reptiles sont surprenants et presqu’un peu inquiétants. Ils se révèlent cependant très calmes et peu timides, et nous offrent ainsi quelques remarquables séances photos !

Notre troisième jour sur l’île sera aussi celui de notre premier snorkelling, c’est-à-dire une sortie en mer avec masque et tuba. Se joignent à nous pour nager dans cette eau limpide otaries et iguanes marins, un spectacle totalement hallucinant dont nous gardons des souvenirs grandioses ! Mais cette excursion à la journée ne s’arrête pas là et nous emmène plus loin, jusqu’à de grandes falaises volcaniques qui tombent à pic dans l’océan, nommées El Léon dormido (le lion – de mer – endormi), tellement leur profil en est évocateur. Ici, nous nageons avec nos premières tortues dont la grâce nous laisse sans voix, puis avec des requins à pointes blanches… frissons garantis ! Heureusement peu friands de chair humaine, nous ne courrons en fait aucun danger. Pour nous remettre de toutes ces émotions, notre guide nous propose un début d’après-midi farniente et nous débarquons donc sur une magnifique plage isolée, où nous attendent un héron peu farouche et quelques otaries se cachant à l’ombre des arbres.

Contrairement à notre habitude, notre temps dans les Galápagos est limité, et nous ne pouvons donc pas nous éterniser autant que nous le souhaiterions. Nous prenons donc rapidement un bateau qui nous emmène à notre prochaine destination… l’île de Santa Cruz.

Rumbo a los Galapagos !
Vue du ciel
La vie est dure...
Lézarder au soleil
Un coucher de soleil de plus
Ca pique
Puerto Baquerizo Moreno
Victor en pleine contemplation
Au temps des dinosaures
Finalement, c'est pas si effrayant !
Le soleil se couche sur San Cristobal
Une mer bleue comme on en rêve
Premier snorkelling
El leon dormido (avec un peu d'imagination)
Les fous à pieds bleus !
Sacrément à pic !
Un pélican l'ouvre un peu trop !
La vie est dure
Un héron plutôt relax
On en pince pour les Galapagos...
Plus blanc que blanc
La vie est vraiment trop dure...
Perdus au milieu de nulle part
C'est l'heure de l'apéro !
Non, ce n'est pas le pinson de Darwin...
Maman otarie et son bébé
En plein cagnard
Une femelle ??? Où ça ??!!??
Reflet volatile
Cui-cui
A bientôt pour de nouvelles aventures...!
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Print
Cette entrée a été publiée dans Nouvelles, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Galápagos… un rêve se réalise !

  1. sandrine dit :

    haaa la chance j’ai toujours voulu y aller! les photos sont super

  2. Tristan dit :

    Ba j’en pince aussi pour les gallapagos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>